Les intérêts de la création d’une SARL

Les intérêts de la création d’une SARL

Nous entendons souvent parler des formes juridiques dans un projet de création d’entreprise. L’une des plus prisées actuellement est la SARL. Pour constituer une sarl, il faut bien connaître les différentes formalités de constitution.

Les caractères spécifiques d’une SARL

La SARL est une forme de société proposant une responsabilité limitée au montant des apports respectifs des associés dans le capital social. Grâce à sa flexibilité ainsi qu’à son adaptation pour différents types de projets, la Société A Responsabilité Limitée est adoptée par un grand nombre d’entrepreneurs dans le monde. Lors de sa création, il n’est demandé aucun montant minimum. Il est possible de trouver 3 types d’apports en SARL : les premiers sont en espèces, les seconds en bien et les derniers en industrie. Il faut savoir que la SARL doit disposer d’un siège social généralement fixé dans la résidence du gérant. Le statut juridique en question est aussi caractérisé par la part sociale. Les associés obtiennent donc des titres en échange des apports qu’ils ont réalisés. A savoir que la SARL doit comprendre au moins 1 associé et 100 au maximum. C’est uniquement l’assemblée générale qui prend toutes les décisions sur l’entreprise. Cette forme juridique dispose d’une durée de vie jusqu’à 99 ans.

Les points sur la procédure à suivre

La rédaction des statuts est la phase primordiale de la création d’une SARL. Dans l’ensemble, ces statuts doivent comprendre la forme de l’entreprise, la dénomination sociale, l’objet et le siège social, le montant du capital social et la longévité de la société, sans oublier la distribution des parts sociales parmi l’ensemble des associés. La deuxième phase pour constituer une sarl est la nomination du gérant. Ce sont les associés eux-mêmes qui devront nommer le dirigeant de la compagnie. Ensuite, il y a l’immatriculation de la forme juridique au RCS ou Registre du Commerce et des Sociétés. Le capital est à placer dans une banque avec un compte bloqué. Les statuts doivent ensuite être enregistrés auprès du service des entreprises et des impôts. Il ne faut pas oublier la publication de l’avis de création. Cette action doit se faire dans un journal d’annonces légales. La dénomination sociale, le montant du capital, le nom des gérants ou encore la forme juridique doivent être concrètement mentionnés. Enfin, il ne reste plus qu’à déposer le document auprès du Centre de Formalités des Entreprises.

Pourquoi choisir la SARL ?

La SARL est une forme juridique qui promet un énorme succès pour les entrepreneurs. En effet, constituer une sarl permet le gain d’une responsabilité limitée. La Société A Responsabilité Limitée est aussi considérée comme un statut protecteur. En tant que personne morale, le compte de l’entreprise est particulièrement indépendant de celui de la personne physique ou du créateur. Grâce à la variabilité du capital, l’entrepreneur peut aussi profiter de la flexibilité de financement, sans compter la souplesse du régime fiscal. Aussi, les associés peuvent bénéficier d’une sécurisation puisque le processus de la SARL se fonde précisément sur les statuts organisés par la loi.